jeudi 11 octobre 2012

Pourquoi je n'ai jamais quitté Bordeaux

Avant de noyer ce blog sous les photos des sublimes paysages néo-zélandais, j'ai envie de vous faire partager quelques petites choses sur ma région et ma ville, auxquelles je suis particulièrement attachées. Exercice difficile de ne pas céder au billet "office de tourisme", je vous laisse au moins avec de jolies photos. Je préfère vous avertir, le bordelais est fier de sa ville et de sa région !


J'ai vécu 20 ans dans un petit village de l'Entre-Deux-Mers (mon duché natal), puis je suis allé "à la ville", Bordeaux, pour mes études. Ville que je n'ai plus quittée depuis maintenant 8 ans. J'ai vu Bordeaux se modifier grandement au cours de cette période, et je ne peux que me réjouir du chemin parcouru quand je repense à mes quelques excursions d'enfants sur place.

Amis, place de la Bourse et miroir d'eau

Apéro vin rouge/fromage/charcuterie

Petit plaisir de prendre un café au soleil face à la Garonne un lendemain de cuite.


La Pointe du Cap-Ferret,  que j'ai eu la chance de survoler en avion.
La dune du Pyla, vue depuis la Pointe du Cap-Ferret
Un joli souvenir d'une belle journée d'été. Plage, fruits de mer, vin blanc et coucher de soleil


Mais bon, si je suis resté aussi longtemps à Bordeaux, ce n'est pas seulement à cause des lieux, mais surtout grâce aux personnes que j'y côtoie. Ma (petite) famille évidemment, et les amis.
Et quand j'y pense finalement, les bordelais, je n'en connais que très peu. La plupart des belles rencontres faites pendant mes études et par la suite l'ont été avec des gens venant d'ailleurs. Certains ont posé leurs valises ici, d'autres ont dû partir. Mais bien souvent quand nous nous revoyons, ils parlent de revenir vivre à Bordeaux dès que possible. Si c'est pas une preuve que c'est la meilleure ville de France ça :-D

Billet rédigé en écoutant Bricolage