samedi 1 juin 2013

Wellington : court passage à la capitale

Le Duc va enfin à Wellington ! Après quelques tergiversations, je franchis enfin le pas (et le détroit), me voici de retour dans l'île du nord. Première étape de cette remontée : la capitale du pays : Wellington.

Et ce qui est sûr, c'est qu'après les grandes étendues naturelles de l'île du sud, le choc est assez violent. C'est que je les aimais bien moi, mes montagnes du Central Otago !

Après des premières heures traumatisantes à essayer de comprendre comment garer son van sans payer 20$ par jour (c'est impossible), une nuit dans un backpacker aux centaines de chambres et de longues recherches online, je trouve enfin une solution pour ne plus avoir à me préoccuper de ce genre de détails futiles. Je me trouve une petite auberge un peu éloignée, mais qui a le bon goût de proposer un parking pour ses guests. Je suis enfin prêt à explorer cette ville qui m'attire depuis bien longtemps.



Je commencerai par l'incontournable et immense Te Papa Museum (ça tombe bien, il pleut). Géographie, géologie, faune, flore, histoire ancienne et récente (arrivée des peuples maoris, relations avec la couronne britannique, implication dans les guerres etc.), il y a de quoi faire.
J'en profite pour partager un petit lien avec pas mal de photos, tout juste sorti sur le blog de Seth et Lise, deux voyageurs français qui sont eux aussi au pays des kiwis en ce moment : Te Papa : le trésor de Wellington

Prince au Te Papa Museum

Le lendemain, je retrouve Dautsen, une voyageuse belge que j'avais rencontré lors de mon passage à Fox Glacier. Nous sommes remontés dans l'île du nord à peu près au même moment, et nous décidons d'y voyager quelques semaines ensemble. On grimpe en haut du Mount Victoria à la recherche des lieux de tournages du Seigneur des Anneaux.

Vue depuis le Mount Victoria

Les nazguls arrivent

On a trouvé !

La nuit, au clair de lune, et un cavalier noir en plus

Puis on enchaîne logiquement par la visite de la WETA Cave, le studio d'effets spéciaux de Peter Jackson. L'instant est vraiment magique. Pendant une heure, un employé de la boite (pas un guide, ce sont les véritables employés qui font les visites à tour de rôle) va nous montrer un petit aperçu du travail et des créations des dernières années pour des films tels que District 9, Narnia et bien évidemment Lord of the Rings et The Hobbit. Fusils aliens, épées d'elfes et d'orcs, armures, maquettes, on ne sait plus ou donner de la tête. Evidemment, aucune photo n'est autorisée. Nous sommes comme des gamins, et tout le monde s'accorde à dire que bosser ici est un job de rêve. J'en profite pour demander s'ils recrutent et ou se trouve le formulaire pour postuler.




Nouvelle journée, et le soleil est de la partie ! J'opte donc pour une visite de Zealandia, un parc immense aux portes de la ville dédiée à la sauvegarde des espèces menacées néo-zélandaises. Le but est de recréer un environnement le plus proche possible de celui qui existait avant l'arrivée des européens en Nouvelle-Zélande. Une vallée entière a été isolée, par l'intermédiaire d'une barrière spécialement étudiée pour empêcher les prédateurs les plus communs (opossum, chats) de venir mettre en péril cet équilibre. Oui, on a clairement l'impression de rentrer dans Jurassic Park. L'endroit est magnifique, et j'y passerai la journée entière.








Mon passage à la capitale fut intéressant mais aussi un peu décevant. J'en attendais beaucoup, et le choc par rapport à mes six mois dans l'île du sud n'a peut-être pas aidé à me mettre dans les meilleurs conditions pour en profiter. L'expérience reste toutefois positive, mais je me rends compte qu'il faudrait dépasser le mode "touriste" pour apprécier chaque facette de cette ville qui semble très riche culturellement. Je n'ai malheureusement pas le temps ni l'argent pour rester plus longtemps. Me voici déjà sur la route en direction du nord, avec pour objectif une longue marche dans le parc du Tongariro.