vendredi 11 janvier 2013

Hanmer Springs : trouver une douche


Toujours plus vers le Sud, je quitte Kaikoura, avec pour objectif de rallier la West Coast en passant par le apparemment très joli Lewis Pass. Après une nuit en freedom camping au bord d'une gravel road entourés de sommets magnifiques, je laisse Estelle rejoindre Christchurch en stop, et me dirige vers la station thermale d'Hanmer Springs.



Petit coucher de soleil au milieu de nul part

Vous vous souvenez certainement de ma remarque dans le billet précédent : pour un jour dégueulasse, on a un jour magnifique le lendemain. Bon et bien cette fois ce n'est pas un jour, mais toute une semaine en mode soleil, chaleur et ciel bleu. J'arrive donc à Hanmer Springs en fin de matinée, et il fait déjà chaud, très chaud. La ville est mignonnette  mais pas non plus exceptionnelle, on en fait vite le tour. C'est probablement un lieu plus intéressant en automne ou même en hiver, un grand domaine skiable se trouvant à proximité.
Hanmer Springs
Je profite avant tout du wifi gratuit et illimité de la bibliothèque pour uploader mes photos de Noël et mettre à jour le blog. Deux heures et demi plus tard (et ouais, il fallait que je rattrape tout ce temps passé offline...), je quitte ce refuge climatisé et je décide de me faire une petite marche sur un sentier avec "Waterfalls" dans le nom. Je marche une heure et demi et me retrouve face à une petite mais haute chute d'eau. C'est à ce moment que je regrette de ne pas avoir pris ma serviette dans mon sac. En effet, j'en suis à mon 3ème jour sans douche et avec ce temps estival, ça commence à être long... je découvre les joies du voyage "en autonome". Je me contente donc d'un mouillage de tête et je redescends, les sandflies commençant à rappliquer.
La douche naturelle ne sera pas pour cette fois...
Le soir, je décide de rallier un camping du DOC (Department Of Conservation), dans la vallée qui mène à la Molesworth cattle station (connue pour être la plus grande ferme de Nouvelle-Zélande avec 1800km² de superficie). Je ne la verrai malheureusement pas... Le camping se trouve à 20km de Hanmer Springs, facile me dis-je. Oui mais 25km de gravel road. Et sur une gravel road, particulièrement en montagne, on dépasse rarement les 30km/h. Je vous laisse faire le calcul. La ferme se trouvant plus de 100 bornes au nord, j'abandonne le projet, surtout que ce n'est pas vraiment la direction de la côte ouest.
Vallée de la Molesworth Cattle Station
J'arrive à mon camping, sans douches mais avec toilettes. Au début on se dit que c'est toujours chouette de camper à côté d'une rivière. Sauf que, les sandflies. Sa-lo-pe-ries. Me trouvant dans une vallée à des kilomètres de la moindre habitation, j'admire donc un fabuleux ciel étoilé. A travers la fenêtre de mon van.
Le lendemain matin, je me refais les 20km jusqu'à Hanmer Springs, espérant naïvement profiter des hot pools pour me "rafraîchir" (4ème jour sans douche). A la vue de la queue déjà formée à l'entrée du lieu, je bats en retraite. Mais désormais, la douche est mon obsession. Après avoir demandé (quémandé) la possibilité d'utiliser les sanitaires d'une auberge de jeunesse et d'un camping, je trouve finalement un campsite accueillant qui donne accès illimité aux douches pour $5. Ô joie ! Pour la peine, je prends deux douches d'affilée, et encore j'ai du mal à quitter ce lieu "paradisiaque".

Je n'ai pas vraiment autre chose à faire à Hanmer Springs, je reprends donc la route, le Lewis Pass en ligne de mire.