vendredi 4 janvier 2013

New Year's Eve in Golden Bay


Après les 2 semaines hors du temps à Onauku Bay, il est temps de repartir sur les routes. Partant de Picton, la 1ère étape est Nelson, suivi rapidement d'une étape dans la réputée Golden Bay pour le passage à la nouvelle année.



Nelson a la réputation d'être une des villes les plus agréable à vivre de Nouvelle-Zélande. C'est donc plein d'espoir que nous y débarquons. De prime abord, l'endroit semble agréable, tourné vers la mer et assez vivant en journée (grâce aux très nombreuses boutiques, en fait). Notre enthousiasme encore intact, nous décidons de sortir boire une bière (ou deux mais pas plus car c'est cheeeeer) en soirée. Très vite, on comprend qu'il n'y a qu'une moitié de rue où nous pourrons espérer trouver un bar. Bon, tout n'est pas perdu car nous trouvons un endroit plus qu'agréable avec musique live toute la soirée. Nous pensions avoir à faire à un groupe, mais bien vite on se rend compte que les musiciens changent de place, de nouveaux intervenants s'ajoutent, partent, reviennent. Tout le monde à l'air de se connaître. La bière est bonne. Le lendemain, nous avons la chance de tomber sur le marché hebdomadaire, nous y passons la matinée, avant de faire route vers le nord direction Golden Bay.

Nous stoppons à Takaka, plus précisément au Hang Dog Campsite (oui), un camping fait pour les grimpeurs, qui trouveront des (apparemment très bonnes) falaises pour s'amuser juste à côté. Bon, nous ne sommes pas vraiment des grimpeurs et donc pas vraiment supposés être là, mais après s'être fait passer avec succès pour un groupe de musique, nous estimons que la tâche ne sera pas bien compliquée. Nous restons 2 jours sur place, sans trop bouger mis à part une excursion le long de la rivière voisine.

Takaka


Nous sommes le 31 décembre 2012, et le voyage des Umbrellas Probation prend fin. Mes compagnons planifient de redescendre sur Nelson pour passer le réveillon dans un festival/rave. Malgré les nombreuses tentatives de persuasion pour me faire venir avec eux, je décide de rester ici. Pour une fois, il n'y a pas de "je sais pas" dans mon esprit, mes idées sont claires sur ce que je veux ou ne veux pas faire (ce qui mériterait presque l'ajout d'un jour férié au calendrier).
Nous nous séparons donc à midi, et me voilà parti pour le nord de l'Abel Tasman National Park. La journée est splendide, je m'arrête à peu près toutes les 5 2 minutes le long de la côte pour prendre des photos ou tout simplement profiter de la vue et du moment. Après 15 jours passé en groupe, cela fait bizarre de décider de tout, tout seul. Mais c'est une sensation que j'apprend vite à apprécier. Le vent me guide vers une petite balade aux Wainui falls, puis à l'entrée du parc où je profite des rayons de soleil de la fin de journée.


Wainui waterfall



Et c'est donc à peu près vers 19h que je me dit que ça serait bien de trouver quelque-chose à faire pour le soir, même si le Nouvel An ne représente finalement pas grand chose pour moi.

Au cours de mes 10 premières semaines en Nouvelle-Zélande, de nombreuses personnes, kiwis ou voyageurs, m'ont parlé d'un bar fameux dans la Golden Bay : le Mussel Inn. Il se trouve qu'il est à une grosse demi-heure de là. J'arrive sur place, et je commence à comprendre l'ampleur du phénomène. Les bas-côtés sont déjà squattés sur plusieurs centaines de mètres par des voitures et des vans qui passeront la nuit ici.
Je découvre qu'une auberge de jeunesse se situe juste à côté, parfait. L'auberge se trouve être un petit coin de paradis (oui encore un). J'installe mon van, mon 1er réveil de l'année 2013 se fera face à la mer. Le temps de préparer en vitesse un repas, je rencontre 4 ou 5 personnes qui prévoient d'aller au Mussell Inn. Nous débarquons vers 22h, et ce sont plusieurs centaines de personnes qui se trouvent en fait sur place ! L'ambiance est excellente, un groupe de musique est là, la bière brassée sur place est fort bonne, ça danse, ça discute, ça boit, ça loupe minuit à cause d'une chanson, exactement ce qu'il me fallait. Le retour à l'auberge de nuit sera l'occasion de voir toute une constellation de vers luisant.

Wharariki beach




Je pars finalement le 2 janvier après une excursion à Farewell Spit et Wharariki Beach pour le Nouvel An. Je serai bien resté plus longtemps, mais je sais que je reviendrai dans le coin (pour faire véritablement l'Abel Tasman Park) dans quelques semaines ou mois. Je suis en 2013, Île du Sud me voilà.