mardi 5 février 2013

Victorian Oamaru

Quittant un peu à regret Wanaka, je repars vers la côte Est, direction Oamaru. Une petite ville que je ne connais pas spécialement, mais dont je vais découvrir le charme pour une dizaine de jours.


Lindis Pass, sur la route pour aller à Oamaru
Lindis Valley

Encore une belle expérience HelpX

Si Doug ne m'avait pas contacté via le site HelpX, je ne me serai peut-être jamais arrêté à Oamaru. Doug est est un homme d'une soixantaine d'années, originaire d'Ecosse et vivant seul dans une maison surplombant la ville. Il travaille comme "handyman", à savoir homme à tout faire / bricoleur. Pendant la dizaine de jours que je passerai chez lui, je l'aiderai donc principalement dans des travaux de peinture.
La vue sur Oamaru, depuis la maison de mon hôte
Très vite, je vais comprendre à quel genre de personne j'ai à faire : un bon vivant, comme il se défini lui-même. Il adore la France, y a été plusieurs fois, aime la bonne bouffe et le bon vin. On devrait bien s'entendre, donc. Et en effet chaque jour, j'ai droit à de très bons repas et du bon vin, et je ne me prive pas. Une agréable facette du HelpX. Entre les différentes journées de travail, Doug essaiera de m'expliquer les règles et subtilités du cricket. Il doit être bon professeur, car j'ai compris les bases, et j'ai passé une heure et demie à regarder un match à la télé (une version courte, qui ne dure "que" quatre heures, contrairement aux matchs classiques qui s'étalent sur plusieurs jours). Bon pas plus hein, faut pas déconner non plus.

Doug, le bon vivant, autour d'un bon repas
avec du bon vin, comme chaque jour
Lors du day-off, mon hôte m'a amené dans la Waitaki Valley. Il m'a expliqué l'histoire de la vallée et des différents barrages sur la rivière principale. Et évidemment nous nous sommes arrêtés à une winery près du village de Kurow. Visite des installations, dégustation et repas gastronomique... italien (la propriété est tenue par une italien d'origine). Charcuteries, fromages, vin rouge, ça sonne comme un petit moment paradisiaque pour le français qui sommeille en moi.
Benmore Dam
Arrêt à Kurow dans une winery

Oamaru, entre architecture, faune et géologie

Oamaru est donc une très jolie petite ville, avec un centre-ville victorien. Je n'avais pas encore vu une ville comme ça en Nouvelle-Zélande. Ils sont d'ailleurs très fiers de cette spécificité et le revendique. Qui dit style victorien, dit Steampunk (le steampunk est un futur imaginaire basé sur l'évolution des technologies de l'époque victorienne), et je suis vraiment surpris de voir cette représentation de science-fiction si ouvertement présente partout dans la ville. Il y a même un musée s'y consacrant.
Même les habitants se mettent au Steampunk
Le musée Steampunk d'Oamaru



L'autre spécificité d'Oamaru, ce sont les pingouins. Tout d'abord les Blue Penguins, les plus petits du monde, que l'on peut voir se promener sur la jetée une fois la nuit tombée, assez indifférents aux personnes alentours spécialement venues pour les observer. Puis les Yellow Eyed Penguins, plus gros, et surtout beaucoup plus peureux.
Malheureusement, mes tentatives de photo de nuit
sur les Blue Penguins n'ont rien donné
Yellow Eyed Penguin, moins à l'aise sur terre que dans l'eau
Enfin, je suis bien obligé de mentionner les quelques spécificités géologiques que sont les Moeraki boulders et Elephant Rocks. Je n'ai toujours pas trop compris comment tout ça s'était formé, mais ça reste impressionnant à voir. Outre ces deux lieux connus, se balader dans le coin de Island Cliff suffit à profiter de paysages plus ou moins accidentés où la roche est omniprésente. Et il est facile de s'y perdre, également... Je vous laisse regarder les photos.
Moeraki Boulders

Vers Island Cliff
Elephant Rocks
Un nouveau trône pour le Duc ?

Pour mon dernier jour à Oamaru, j'aurai droit à un vrai temps pluvieux. Le seul que j'aurai eu ici, et le seul que j'aurai avant... un mois et demi. Je me dirige maintenant vers le nord, direction Christchurch pour récupérer Julie, mon amie de fac qui vient faire un tour en Nouvelle-Zélande après quatre mois passés en Australie. Au programme, un joli road trip de trois semaines. Récits à venir !


D'autres photos d'Oamaru sur le Tumblr du Duc

Rédigé en écoutant