mardi 17 décembre 2013

[Récapitulatif] À faire sur l'île du Nord de Nouvelle-Zélande

Voici mes recommandations des choses à faire en Nouvelle-Zélande, sur l'île du Nord. Il s'agit d'une liste créée à la lumière de mes propres expériences et des sentiments qui y sont rattachés, elle est donc totalement subjective ! Vous trouverez à chaque fois un lien qui en dit plus sur mes aventures et anecdotes relatives au lieu. N'hésitez pas à partagez en commentaires vos propres expériences vécues sur l'île du Nord !

Tongariro Alpine Crossing

La randonnée sur un jour la plus populaire de Nouvelle-Zélande, ça pose le cadre. Si comme-moi, vous êtes d'abord tombés amoureux des montagnes de l'île du sud, et que vous appréhendez le passage au nord, allez vous réfugier dans ce paysage rocailleux et atypique. L'atmosphère est irréelle. Bonus : faites l'Alpine Crossing au début de l'hiver, pour conjuguer avec un peu de chance ciel bleu et sommets enneigés !
+ lire l'histoire

East Cape et lever de soleil

La East Coast de l'île du nord n'est vraiment pas l'endroit le plus touristique du pays. Et pourtant, des petits joyaux s'y cachent : Tolaga Bay et son ponton le plus long de l'hémisphère sud ou encore East Cape et son fameux "1er lever de soleil du monde". Il faut se lever tôt, il faut grimper (en courant, c'est encore mieux) 700 marches, mais le spectacle et l'atmosphère qui se dégagent de ce moment si spécial en valent largement le coup.
+ lire l'histoire

Auckland & Mount Eden

Pas vraiment convaincu par la plus grande ville du pays à mon arrivée (tous les voyageurs débarquant se mettent rapidement d'accord : "On n'est pas venu en NZ pour ça"), j'ai retrouvé la "City of sails", et particulièrement le quartier de Mount Eden, avec un grand plaisir à la fin de mon voyage. C'est agréable à vivre et les activités en ville ou aux alentours ne manquent pas. Grimper au sommet de Mount Eden devient presque une sortie quotidienne dont on ne se lasse jamais !
+ lire les histoires

Cape Reinga & Bay of Islands

Bien souvent, le Northland représente le 1er contact du voyageur avec les paysages somptueux et typiques de la Nouvelle-Zélande. Le Cape Reinga et son panorama à 360°, la rencontre entre la mer de Tasman et l'océan Pacifique et l'impression de vraiment se trouver au bout du monde, la petite baie paradisiaque et "secrète" de Tapotupotu (suivre une gravel road sur la droite juste avant d'arriver au cap), les gigantesques dunes de Te Paki, l'effervescence de la Bay of Islands, il est impossible de rester insensible à cette partie du pays.
+ lire l'histoire

Zealandia à Wellington

Au sortir de 6 mois sur l'île du sud, j'ai eu un peu de mal à m'adapter à la capitale néo-zélandaise. J'en attendais pourtant beaucoup (peut-être trop ?) et je pense qu'il est nécessaire de s'y poser un petit moment pour se laisser absorber par l'ambiance locale. Je retiens cependant un moment de mon étape à Wellington : la vallée sanctuaire de Zealandia. Une vallée entière isolée par une clôture "à la Jurassic Park" pour recréer un environnement naturel pour les espèces endémiques du pays. La prouesse est réelle, et il est facile d'y passer une journée entière, voire même une nuit pour apercevoir des kiwis en liberté. D'ailleurs, je ne peux que vous conseiller l'achat d'un livre sur les oiseaux du pays, c'est devenu pour moi un support indispensable à mes escapades en extérieur.
+ lire l'histoire

Karangahake Valley - Coromandel

Le nom de Coromandel est systématiquement associé à petites baies, plages, sources d'eau chaude et falaises torturées, le tout à visiter en plein été. Mon expérience de cette péninsule est toute autre, puisque je n'y ai mis les pieds qu'à la fin de mon voyage, en plein hiver. La Karangahake Valley est impossible à rater, vous la traverserez en vous rendant d'Auckand à Tauranga. Et vous seriez bêtes de ne pas vous y arrêter ! Particulièrement pour explorer les galeries des anciennes mines d'or du coin. Frissons garantis dans les tunnels sans fin et démesure tourbillonnante à la découverte des plans de l'époque. N'oubliez pas votre lampe !
+ lire l'histoire

Pinnacles - Coromandel

Toujours en plein hiver, et toujours sous un ciel presque entièrement bleu, j'ai fait une (longue) journée dans la Kauaeranga Valley (à l'Est de Thames) pour une (dure) randonnée jusqu'aux fameuses Pinnacles. Ça grimpe et ça glisse, mais après 3 heures, on est enfin récompensés. Pour peu qu'on ne soit pas trop sensible au vertige et qu'une grimpette sur des échelles accrochées à même la paroi ne vous fasse pas peur, la vue à 360° sur les vallées environnantes et sur l'océan Pacifique est grisante. Attention à bien estimer la durée du retour, qui est assez éprouvant. Au besoin passez une nuit dans la (très belle) hutte du DOC.
+ lire l'histoire


Wine tour à Napier

Napier, sur la côte Est est connue pour son architecture Art Déco. La ville a été totalement détruite en 1931 par un tremblement de terre qui a même fait reculer l'océan. Bref parcourir les rues est déjà en soi une activité intéressante. Mais Hawke's Bay est également connue pour être une région particulièrement favorable à la culture du raisin. Et donc du vin ! Venant de Bordeaux, je désespérais de goûter enfin à un bon vin rouge. À quelques semaines de la fin de mon voyage, je fus enfin rassuré grâce à un Wine Tour dans les vignobles du coin. En petit comité, trimbalé dans 5 wineries des alentours, l'expérience est à vivre pour qui aime la boisson de Dionysos.
+ lire l'histoire


Forgotten World Highway

Si vous reliez Auckland à Wellington en voiture, et que vous avez un peu de temps pour un moyen détour, je ne peux que vous conseiller d'emprunter une voie secondaire au doux nom de "Forgotten World Highway".
Vallées, rivières, collines, montagnes seront au rendez-vous et vous arriverez non loin du Mont Taranaki. Il ne vous reste qu'à longer la côte, ses falaises orangées et son sable noir jusqu'à la capitale du pays.
+ lire l'histoire




Bonus : Monter un groupe de musique et prendre le ferry gratos

Interislander offre la traversée aux groupes de musique qui acceptent de se produire sur le ferry pendant au moins la moitié du trajet. J'ai testé avec quatre autres acolytes. Ça a fonctionné (à notre grand étonnement). Il faut postuler avant, renseigner quelques détails... et être accepté ! Je vous laisse trouver le formulaire sur le site de la compagnie :-)
+ lire l'histoire


Alors, d'accord avec cette liste ? Vous avez d'autres anecdotes vécues sur l'île du Nord ?