jeudi 19 décembre 2013

[Récapitulatif] À faire sur l'île du Sud de Nouvelle-Zélande

Voici ma liste des choses à faire sur l'île du Sud de la Nouvelle-Zélande, qui est ma préférée. Ces recommandations sont avant tout des coups de cœur que j'ai eus lors de mon voyage, ce n'est donc pas exhaustif et surtout complètement subjectif ! Si vous souhaitez connaître les histoires derrière chaque lieu ou moment évoqué, vous pouvez suivre les liens qui vous plongeront au cœur de l'expérience d'un PVTiste chez les kiwis.

Passer la nuit au milieu du Doubtful Sound

Peut-être mon meilleur souvenir. La horde de touriste à Milford Sound avait un peu gâché mon expérience là-bas. Mon séjour de 24h à Doubtful Sound m'a plus que réconcilié avec les fjords néo-zélandais ! Au programme : navigation dans les différentes parties du Sound, sortie kayak, baignade pour les plus courageux, coucher de soleil sur la mer de Tasman avec phoques et Albatros, dîner copieux, nuit à bord, réveil à l'aube avec les dauphins et l'apogée de la sortie : un "moment silencieux" perdu au milieu d'un bras du fjord à regarder le soleil éclairer peu à peu les sommets environnant. J'en ai encore des frissons en y repensant. Si avec tout ça, je ne vous convaincs pas...
+ lire l'histoire

Faire le Routeburn track

Partir en Nouvelle-Zélande et ne pas mettre les pieds sur l'une des Great Walk est un peu dommage. Le Routeburn track peut se faire en 3 jours, voir en 3 ou 4 jours aller-retour si vous êtes en forme. La randonnée relie la vallée de Glenorchy / Queenstown à celle du Fiordland. Les paysages sont magnifiques (The Humbolts !) et variés, la faune omniprésente (vous serez probablement inspectés comme moi par quelques NZ Robin), et les huts d'une qualité hallucinante. C'est simple, j'aurai souhaité que le temps s'arrête là-bas.
+ lire l'histoire

S'envoyer en l'air au-dessus de Paradise

Toujours dans le même coin, près de Glenorchy (vous avez compris que c'est mon endroit préféré de Nouvelle-Zélande ?), j'ai sauté le pas, pour un saut en parachute. Quel meilleur endroit qu'un lieu nommé Paradise pour s'envoyer en l'air ? L'équipe de "Skydive Paradise" est adorable, le prix un peu plus accessible que les "gros" de Queenstown, la vue exceptionnelle (si vous êtes chanceux : Mount Aspiring National Park, Aoraki / Mount Cook, Mitre Peak, Lake Wakatipu...), et quand on atterrit, une seule envie : recommencer !
+ lire l'histoire

Vivre à Arrowtown / Queenstown

Au cours d'un voyage, il y a toujours un moment où l'on s'arrête, pour se reposer, pour travailler et faire remonter le compte en banque. Je ne pense pas qu'il y ait de "bon" ou de "mauvais" endroit pour cette phase du voyage, le lieu choisi étant bien souvent une question de hasard. Pour ma part, j'estime que le hasard a bien fait les choses, en m'amenant près de Queenstown, dans la petite ville d'Arrowtown. Je suis clairement tombé amoureux du Central Otago, de ses lacs, de ses montagnes, de ses innombrables randonnées.
Les trois mois que j'y ai passé m'ont permis de voir les couleurs de l'automne s'installer peu à peu sur les flancs de montagnes entourant Arrowtown, les berges du Lake Hayes, du Lake Wakatipu et de la Kawarau River.
Enfin, un autre moment dont le souvenir m'émeut et me donne des frissons à chaque fois que j'y repense (c'est à dire au moins 3 fois par jour depuis que je suis rentré) est cette fin d'après-midi que j'ai passée à écouter Mathias, un pianiste belge qui a posé son sac sur les rives de Queenstown, et qui joue inlassablement ses morceaux envoûtants dans le plus beau bureau du monde.
+ lire l'histoire (Arrowtown)
+ lire l'histoire (Queenstown)
Mathias Piano Man

Trouver un couple de kiwi qui vous invite à passer Noël sur une île perdue des Marlborough Sound

Je ne vous présente pas le Wwoofing et le Helpx, vous connaissez déjà. J'ai eu l'occasion de le pratiquer plusieurs fois au cours de mon voyage (mes histoires de HelpX), dont une fois de manière totalement imprévue. À peine les pieds posés sur l'île du sud, nous (un groupe de 5 voyageurs) voici invités chez un couple de locaux... vivant sur une île isolée des Marlborough Sound ! Trois maisons en tout et pour tout, pas d'électricité, une baie paradisiaque rien que pour nous. Nos tâches (pour la forme) : nettoyer une maison et un jardin et ouvrir un sentier de randonnée dans les collines environnantes.
L'expérience se passe tellement bien que nos hôtes nous invitent à rester avec eux pour Noël. Un souvenir incroyable, passé "en famille" avec nos hôtes et les voisins, avec en prime une véritable journée d'été pour le 25 décembre.

Passer le Nouvel An au Mussel Inn, Golden Bay

C'est bien simple, le 31 décembre à 18h, je ne savais toujours pas ce que je ferai pour le réveillon du Nouvel An. J'ai passé la journée à arpenter quelques chemins de la Golden Bay et les plages de la partie nord du Abel Tasman National Park. Alors que je regardais deux kite-surfeurs batailler dans les vagues, je me suis souvenu de l'existence d'un bar, dont m'avait parlé un ami kiwi membre d'un groupe de musique. Ce bar se nomme le Mussel Inn et se situe à Onekaka. Le plan de soirée était tout trouvé, et j'ai passé un excellent moment. Le lieu est en fait très connu et couru (par les locaux et les voyageurs). Le bar prend la forme d'une grande auberge en bois entourée d'une immense terrasse. Groupe de musique live, (très bonnes) bières brassées sur place, quelques feux autour desquels on se regroupe, l'ambiance est excellente. Et quand en plus on peut se réveiller face à la mer pour le 1er jour de l'année... que demander de plus ?
+ lire l'histoire

Passer le WE avant la rentrée étudiante à Dunedin, se perdre dans son jardin botanique

Dunedin, capitale de l'Otago, aux consonances Tolkienennes. Une ville particulièrement vivante, avec de nombreux pubs, de la live music à tout bout de champ, une architecture victorienne qu'on ne trouve que dans ce coin (ainsi qu'à Oamaru, une centaine de kilomètres plus au nord), et tout plein d'étudiants (la plus vieille université du pays se trouve ici). Et justement, j'ai débarqué à Dunedin quelques jours avant la rentrée, avec en prime un match de rugby de l'équipe des Highlanders. Autant vous dire que c'était animé dans les rues le soir ! Et pour la journée, rien de plus agréable que de se perdre sur le campus et dans le jardin botanique tout proche, ou encore de passer un ou deux jours sur la Péninsule d'Otago.
+ lire l'histoire

Explorer la Banks Peninsula, camper dans une zone à risque de tsunami

Une autre péninsule à explorer, la Banks Peninsula, à l'Est de Christchurch. J'ai très vite fait de me perdre sur les innombrables petites routes ou gravel road, tombant tantôt sur une petit baie charmante, tantôt surplombant les environs, fouetté par le vent. Une petite pause à Akaroa, ancienne colonie française, s'impose. Et j'ai même fini par camper au bord de l'eau à côté des panneaux indiquant qu'on se trouve dans une zone à risque de tsunami.
+ lire l'histoire

Bonus


Voir Aoraki / Mount Cook de près en arpentant les chemins menant à l'un ou l'autre des glaciers au pied du plus haut sommet de Nouvelle-Zélande. En profiter pour faire un saut à Tekapo et lever les yeux vers le ciel étoilé au milieu de la nuit noire.

 

S'arrêter quelques jours autour de Wanaka, faire quelques randonnées des alentours (Rob Roy Glacier, Lake Diamond), se baigner dans le lac, explorer les rives de la Clutha River au petit matin.

 
Faire copain-copain avec les fantails chaque fois que l'occasion se présente. Peu importe le temps passé, 10 minutes ou une demi-journée, j'ai toujours eu le sourire après (et pendant). Une activité que vous pouvez également faire sur l'île du nord !

 

Vous avez aussi des anecdotes sur votre passage dans l'île du Sud ? Des lieux qui vous ont marqué ?